LC Coach - 43 Avenue de Toulouse - 31240 L’Union LC Coach - 20 avenue Bernard IV - 31600 Muret contact chez lc-coach.fr - 06.45.57.38.63

Le psychologue dans le Sport de Haut Niveau Le psychologue dans le Sport de Haut Niveau

mercredi 8 février 2017, par LC Coach

(Suivi psychologique lors de la blessure chez le sportif)

Vous êtes entraîneurs, préparateurs physiques, coach, sportifs et vous vous intéressez à la prise en charge psychologique du sportif cet article va vous intéresser. Précis et concis, il explique le rôle du psychologue auprès des sportifs de haut niveau ou professionnels. Nathalie Simorre Psychologue clinicienne illustre le cas du suivi psychologique lors d’une blessure.

« Toujours plus loin, toujours plus vite, toujours plus haut »

telle pourrait être la devise des sportifs de haut niveau, ces êtres d’exception, en permanence dans le dépassement de soi, et soumis à des contraintes et des attentes d’un système impositif très fort, qui va jouer tant sur le plan physique, que sur le plan psychologique de l’athlète.

Stress des compétitions, pression des médias, pression du staff, exigences permanentes sur leur hygiène de vie, sur la fréquence et l’intensité des entraînements quotidiens et de la préparation physique, facteurs environnementaux… et dans de nombreux cas, également, la gestion d’une double contrainte, entre sport de haut niveau et vie professionnelle… Voire une triple contrainte car parfois aussi, il y a une vie de famille à faire concilier avec tout le reste… Peu de place demeure pour penser à soi… ou même penser tout court !

Et pourtant, l’équilibre psychologique et affectif du sportif de haut niveau est une condition primordiale à sa performance et à la réussite des objectifs qu’il s’est fixé !

Rôle du psychologue

Dans un tel contexte, le rôle du psychologue consiste à proposer un espace de parole, confidentiel, où la place est faite aux interrogations, aux émotions, aux questions sur le parcours de l’athlète, dans la transversalité des différents aspects de sa vie : sportive, professionnelle, familiale… (Approche systémique). Il s’agit d’un accompagnement, dans la durée, qui n’est pas soumis aux urgences des échéances de compétitions, et qui peut se penser, en fonction de la situation, et toujours en concertation avec l’athlète et avec le plein accord de ce dernier, soit dans la confidentialité absolue d’un cabinet, soit dans un travail de collaboration avec d’autres acteurs du système : médecin, kinésithérapeute, diététicien, préparateur mental, préparateur physique, entraîneur…

Un cas particulier de suivi : la blessure

Souvent vécue douloureusement par les athlètes, elle est à la fois un impondérable dans le destin du sportif de haut niveau et un traumatisme puissant, susceptible de laisser de profondes séquelles sur le plan psychologique. Elle vient rappeler les limites de ces « héros invulnérables », qui ont appris à aller au-delà du seuil de la douleur. Elle vient rompre leur sentiment d’immortalité, et renvoie au caractère éphémère et au combien fragile du statut de sportif de haut niveau.

Période donc d’angoisses, d’incertitudes, de privations des sensations corporelles et émotionnelles positives, et des décharges motrices normalement nécessaires au bien être de l’athlète.

Le suivi psychologique lors de la réathlétisation

Un suivi psychologique peut soutenir l’athlète dans sa démarche de réathlétisation, lui offrir un espace et un temps de pause, pour reprendre les éléments traumatiques de la blessure certes, mais également réfléchir aux opportunités que ce temps de mise au repos permet, et pourquoi pas, prendre le temps de se questionner autour des causes probables de cette blessure ( et tout particulièrement quand il s’agit de blessures à répétitions), mais également se donner la possibilité de construire des projets ou de penser à d’autres voies de réalisations, comme un renouveau, une source de progrès futur. En sortir grandi, voire meilleur.

D’une mise hors-jeu à une remise en Je….

Telles sont ma place, mon rôle et mon éthique depuis plus de 15 ans de pratique clinique, en libéral, comme en club.

Nathalie Simorre - Psychologue clinicienne
Le rôle du psychologue dans le Sport de Haut Niveau : suivi psychologique de la blessure, par Nathalie Simorre

Merci Nathalie Simorre pour cet article. Je suis très honorée de pouvoir collaborer avec une professionnelle et passionnée de la psychologie du sport comme toi. Et fière de pouvoir proposer ton expérience et ton savoir aux sportifs que j’accompagne en préparation mentale. La collaboration aujourd’hui de l’entraîneur et du préparateur physique est aujourd’hui incontestable. Celle du psychologue et du préparateur mental l’est tout autant afin d’accompagner le sportif vers un mieux être pour atteindre leurs objectifs.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.