LC Coach - 43 Avenue de Toulouse - 31240 L’Union contact chez lc-coach.fr - 06.45.57.38.63

Le burnout : qu'est-ce que c'est ? Comment s'en sortir ? Le burnout : qu’est-ce que c’est ? Comment s’en sortir ?

mercredi 15 février 2017, par LC Coach

Le burnout, tout le monde connait ce terme... et tout le monde pense que cela n’arrive qu’aux autres. L’idée de cet article est de vous éclairer sur le burnout,et de casser vos préjugés.
Le burnout est étudié, il a plusieurs formes et se caractérise par diverses manifestations physiques, émotionnelles, comportementales...

L’accompagnement comme le coaching incluant l’hypnose et la sophrologie pour ce citer qu’eux est une solution pour s’en sortir.

Informer pour éviter le burnout. Un premier acte de prévention !
Découvrez les possibilités de formation !

Qu’est-ce que le burnout ?

Burnout : l'épuisement professionnel

Définition du burnout

C’est un syndrome d’épuisement émotionnel, de dépersonnalisation et de réduction de l’accomplissement personnel qui apparaît chez les individus impliqués professionnellement auprès d’autrui.(Maslach & Jackson 1981)

Comme vous pouvez le voir cette définition du burnout n’est pas récente, elle a 35 ans ! Le burnout ce n’est pas nouveau !

Le burnout a donc trois dimensions :

  1. Epuisement émotionnel : manque d’énergie, baisse de motivation…
  2. La dépersonnalisation : développement d’attitude de méfiance, d’agressivité, comportement de rejet, de mise à distance d’autrui
  3. Accomplissement personnel : dévalorisation de soi et de ses compétences

Aujourd’hui et depuis le 7 juin 2016, il est reconnu comme maladie professionnelle. Il aura fallu du temps...

Les différentes formes de burnout

Burnout épuisement

La personne qui fait parfaitement son travail, mais se trouve confrontée à trop de stress et a trop peu de gratifications (les gratifications ne veulent pas forcément dire recevoir des primes mais plutôt avoir de la reconnaissance comme parfois un simple "Merci").

Burnout classique ou "frénétique"

L’individu travaille de plus en plus jusqu’à l’épuisement, à la poursuite de gratifications ou d’accomplissement afin de compenser le stress ressenti.

Burnout par hypostimulation

Le moins connu de tous, mais il existe : conditions de travail monotones et peu stimulantes conduisent à un épuisement de la personne. La personne est proche d’un état apathique propice au symptômes dépressif.

Manifestations et conséquences du Burnout

En 2003, Schaufeli & Buun évoquent 5 catégories de symtômes :

  1. Affectifs
  2. Cognitifs
  3. Physiques
  4. Comportementaux
  5. Motivationnels
Exemples de manifestations dues au burnout
Sur le plan physiqueSur le plan émotionnelSur le plan intellectuel
Fatigue généralisée Irritabilité, agressivité Pertes de mémoire
Troubles digestifs Cynisme, méfiance, paranoïa Distraction
Nausées, maux de dos, maux de tête, problèmes de peau, hypertension Impatience, colère, négativisme, désespoir, culpabilité, anxiété Incapacités d’exécuter des opérations simples (calcul mental : intensité d’engagement).
Infections virales persistances Diminution de l’estime de soi, susceptibilité Difficulté de jugement
Troubles hormonaux Sentiment d’incompétence Indécision, difficultés de concentration
Insomnies : difficultés avec angoisses nocturnes Aversion pour le travail Sentiment de confusion
Rigidité musculaires Diminution des capacités à communiquer
Perte de poids : non soumis à un régime particulier Sentiment d’abandon

Vous êtes passionné par votre travail, y a t-il un risque de burnout ? Lien entre burnout et passion.

Les scientifiques ont prouvé que la passion harmonieuse (engagement libre, un équilibre entre travail et vie personnelle et la capacité de contrôle sur l’activité est présente) réduit les risques de burnout, par sa relation positive. A la différence de la passion obsessive (c’est l’activité qui contrôle l’individu, peut créer un sentiment d’obligation, de ne pas pouvoir s’empêcher de travailler) elles accroissent le risque de burnout.

Le conflit potentiel travail – famille/domaines extra professionnel augmente également le risque.

On considère que plus les interactions sont directes, fréquentes ou de longue durée, plus les risques de burnout sont grands.

Les caractéristiques d’un burnout

Le burnout, non mais pas moi !
Bien souvent, lorsque je reçois certains clients, une phrase revient régulièrement :

"je pensai que cela n’arrivait qu’aux autres mais pas à moi".

Le burnout est un épuisement, cela arrive à tout le monde.

L’épuisement s’est accumulé au fur et à mesure sans que l’on s’en rende compte, et un jour ça déborde et on se retrouve incapable de retourner au travail (même si vous appréciez ce travail).

Pas d’âge pour faire un burnout, ni de métier. J’ai de plus en plus de jeunes en burnout de 25 - 30ans. Même si on sait aujourd’hui que les métiers en contact direct avec du public accroissent le risque de faire un burnout. Ce sont les autres qui nous épuisent !

Le burnout comment s’en sortir ?

Bien évidemment, on est tous différent, mais aujourd’hui on sait que certaines thérapies permettent de retrouver un mieux-être.
Dans un premier temps il faut récupérer des ressources, des forces et ce dont vous avez besoin c’est du repos. Repos ne veut pas dire seul à la maison, mais veut dire des sollicitations plus courtes et recentrées sur des priorités : SOIT !

Coaching

Le coaching vous permettra de mettre en place des stratégies et des outils pour aller mieux. Durant les séances de coaching diverses méthodes pourront être utilisées comme les suivantes.

L’hypnose pour décharger le trop plein du burnout

L’hypnose est un bel outil pour permettre aux personnes en burnout de se retrouver. Il existe des protocoles pour décharger votre inconscient qui est surement encombré, et du coup vous apaiser. L’hypnose ericksonienne permet également de retrouver des ressources que vous aviez avant cet épuisement, comme l’entrain, la confiance en vous, l’enthousiasme.

La sophrologie pour vous ressourcer

Les séances de sophrologie permettent de récupérer deux à trois heures de sommeil, ce qui n’est pas négligeable quand on est dans cette période difficile de la vie. Celles-ci permettent également de mieux se concentrer pour retrouver le plaisir de lire un livre par exemple.

Les séances de relaxation sont indispensables pour diminuer votre stress. C’est l’occasion de prendre le temps de s’occuper de soi.

La prise en charge par un(e) psychologue/psychiatre  [1] : cet accompagnement me parait indispensable dans certains cas, je me placerai en complément de ma collègue pour intervenir avec des outils efficaces.

Burnout en environnement professionnel

L’arrêt de travail

La plupart du temps les personnes en burnout refusent de se faire arrêter, c’est caractéristiques d’un épuisement. Et la culpabilité du travail qui ne se fait pas parce que vous êtes absent(e), et la peur de la reprise et des questions des collègues viennent se rajouter à votre état émotionnel du moment.

Avant de penser à la reprise, il faut identifier des étapes intermédiaires afin de vous retrouver.

Par exemple : accepter la situation pour retrouver le sommeil, être capable de me concentrer sur une tache simple du quotidien (lire un chapitre d’un livre que j’apprécie), avoir envie de sortir, me sentir sur la bonne voie, me sentir capable de retourner au travail.

Le désir de retour à l’emploi

Pour qu’il puisse exister et se traduise dans les faits, il doit être favorisé
par l’environnement personnel et professionnel. Pour cela il faut aménager un espace et un temps intermédiaires sécurisants qui permettent à la personne de se reconstruire une identité professionnelle « bousculée » par l’épisode d’épuisement.

Burnout entre craintes et incertitudes

Généralement ces personnes se posent beaucoup de questions et ont des peurs telles que :

  • se retrouver confrontées à un travail qu’elles ne peuvent plus accomplir,
  • peur du regard/jugement des autres
  • peur de rechuter
  • des peurs multiples liées à la perte de confiance en leurs capacités professionnelles

Ces différents aspects nécessitent un travail sur soi, en amont de la reprise et lors de la reprise, afin que celle-ci soit réussie.

Reprendre mon travail après un burnout ? Même poste ? Changer de poste ? d’entreprise ?

Au fur et à mesure des années, la personne a pu perdre une partie du sens qu’elle accordait à son travail. Il peut y avoir diverses raisons comme : la transformation des tâches du travail, changement des valeurs de l’entreprise, changement de climat de travail entre collègues dû à des départs ou des arrivées, etc.

Le burnout peut donc questionner et mener à une réflexion sur ce qui est important à vos yeux. Bien souvent, un nouveau projet professionnel peut se construire. Il se peut également que vous ayez envie de quitter ce cadre professionnel pour un autre.

Bilan du burnout : à retenir

Finalement le burnout a plusieurs formes et touche l’ensemble des personnes. Même si les caractéristiques sont bien souvent identiques, chacun le vie à sa façon.

Il est nécessaire de se faire accompagner. Qui sait, c’est peut être un signal d’alarme pour vous centrer sur vos priorités...

Aujourd’hui, je pense qu’il est nécessaire de former les managers, les responsables du personnels aux signes, mais également d’instaurer des outils et un accompagnement afin d’éviter que les personnes souffrent du burnout.

C’est pour cela que je propose des actions de formation.

Article extrait d’articles scientifiques, et du cours Master II : Yannick Stephan Université Montpellier II.
Guide d’aide à la prévention : Le syndrome d’épuisement professionnel ou burnout. Mieux comprendre pour mieux agir. Coordination éditiorale : Magasi Schwitzer.

Merci à Yannik Stephan pour avoir été mon tuteur de mon mémoire et un enseignant chercheurs passionné !


[1A Toulouse, vous pouvez consulter Nathalie Simorre, psychologue de mon réseau professionnel

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.